« Le saviez-vous ? | Accueil | Article de la Dépêche du Midi sur la déménagement »

Notre rôle est de vous informer du positif et du négatif de notre profession !

Une entente de déménageurs sur le dos de l'armée :

Pas moins de 19 entreprises de déménagement viennent d'être épinglées par une décision de l'Autorité de la concurrence. Elles profitaient d'un marché « captif », celui des mutations de militaires du quart Nord-Est du pays, pour se partager les contrats. Ces déménageurs devront payer un peu plus de 600 000 euros.

La décision, rendue mercredi 10 juin, ne manque pas de sel. On y apprend dans le détail comment ces déménageurs, dont certains réalisent près de 40% de leur chiffre d'affaires avec l'armée, se répartissaient les mutations saisonnières des militaires d'une des régions qui en comptent le plus : le centre territorial d'administration et de comptabilité de Nancy, qui regroupe treize départements de Lorraine, Franche-Comté, Alsace et Bourgogne, ainsi que les bases des forces françaises en Allemagne.

En 2004, ce marché était évalué à 7 millions d'euros. Pour des raisons techniques, il est très difficile d'évaluer le préjudice pour le ministère de la Défense, qui rembourse aux militaires leur déménagement.

Les enquêteurs des autorités anti-trust ont dépouillé des centaines de devis proposés par ces PME à des militaires en voie de mutation. La combine était simple : pendant qu'une boîte proposait un devis mieux-disant, une autre donnait un devis de couverture, délibérément plus cher que le premier. On s'arrangeait ensuite pour une répartition équitable des contrats.

« Veuillez svp établir devis + cher et l'expédier directement au client »

En comparant les propositions des différentes sociétés, les enquêteurs ont retrouvé à plusieurs reprises les mêmes erreurs : dans le nom des clients ou leurs adresses, par exemple. Cas encore plus édifiant, parmi les « preuves directes » révélées par l'enquête, des « mentions manuscrites » découvertes sur 75 dossiers échangés entre entreprises, dont celle-ci :

« Veuillez svp établir devis + cher et l'expédier directement au client. »

L'ensemble donne l'impression que cette pratique « ancienne, fréquente et pérenne » se déroulait dans l'impunité la plus totale. L'autorité de la concurrence l'a jugée « particulièrement grave », puisque d'autres décisions, dont la dernière remonte à 2007, avaient déjà été rendues contre des pratiques similaires dans le secteur du déménagement.

A chaque fois, l'autorité ordonne la publication dans des revues professionnelles. Mais les déménageurs jugent visiblement que le rapport coût/bénéfice entre les sanctions et leur chiffre d'affaires reste en leur faveur.

Source : Eco 89 11/06/2009

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a010535fafa07970b0120a4fa4f7c970b

Voici les sites qui parlent de Notre rôle est de vous informer du positif et du négatif de notre profession ! :

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.